FETE DE RETOUR LE 7 JUIN

24 05 2009

J – peu de jours…

tic-tac, tic-tac, tic-tac…

 

Eh oui, ce beau périple de presque 10 mois en Amérique du Sud touche à sa fin.
Nous allons bientôt retrouver notre beau Valais avec ses splendides montagnes, ses petites fleurs des champs, ses odeurs de raclette et fondue, son fendant…
Nous allons surtout bientôt
VOUS retrouver et pour fêter cela, nous vous convions toutes et tous pour partager un apéro et une raclette le dimanche 7 juin
à la Colline de Géronde à Sierre dès 11h30!

Sentez-vous libre de passer 🙂

On compte sur vous pour faire passer le message car on n’a malheureusement pas les adresses e-mail de tout le monde.

D’ici là, et en espérant vous revoir nombreux le 7 juin,
on vous souhaite tout de bon…

Nath et Fred

Publicités




JOYEUX ANNI FRED

23 05 2009

P104023423 mai, 26 ans de Fred…

Pour fêter l’événement, nous passerons la nuit dans le bus pour rejoindre Puno. Quelle joie!
 Mais avant ça, nous allons quand même marquer le coup en allant manger dans un très sympathique restau. L’équipe des serveurs jouent le jeu, offrent un cocktailà notre cher Fred, apportent le gateau surprise et comme les traditions l’exigent, lui demandent de le croquer. Résultat en photo.

P1040225Nous avons aussi eu la chance d’avoir un groupe de musique andine qui a interprété avec brio le happy birthday puis le cumpleaños feliz fredi. 

Une superbe soirée 🙂

Il ne manquait que les oeufs (cf. anni nath)pour vraiment faire dans la tradition. Zut…





VALLEE SACREE – MACHU PICHU

19 05 2009

Grâce à l’expérience inconditionnelle de Bebère, nous organisons notre trip en 2 temps 3 mouvements. Pour plus d’infos sur Bertand Gross, www.pasionandina.net

P1040201Ce qu’on peut dire, c’est que le fameux dicton “le malheur des uns fais le bonheur des autres” résume à merveille ce début d’aventure. En effet, le gouvernement voulant privatiser l’eau, les paysans ont decidé de montrer leur mécontentement en bloquant pendant 2 jours toutes les routes autour de Cusco. Ce qui signifie pour nous, 2 jours de vélo sans aucun véhicule.

 –          Mardi 19 : départ en taxi de Cusco : 2 vélos dans le coffre, 3 sur le toit et 5 passagers dans la voiture. Nous montons au-dessus de la ville puis enfourchons notre vélo pour Ollantaytambo, à 80 km. Nous traversons des dizaines de bloqueos qui vont de quelques pierres sur la route, à P1040204des arbres, troncs, blocs de pierres… On n’est quand même pas très rassurés quand des paysans s’approchent en nous disant qu’il n’y a pas de passage et que tout est bloqué. Mais finalement, en les saluant gentiment, ils finissent par nous laisser passer et même nous aident à porter nos vélos pour franchir les fils barbelés qui traversent la route. Nous arrivons de nuit à Ollantaytambo, bien bien bien fatigués !

Le programme du lendemain est de monter au sommet d’un col à 4200m. en voiture puis de descendre 2000m à vélo jusqu’à Santa Maria. Le P1040230tout est de premièrement trouver un véhicule et deuxièment, pouvoir passer tôt le matin, avant que les routes ne soient à nouveau bloquées.

–          Mercredi 20 : départ vers 5h00. Une heure plus tard, nous commençons notre descente de 2000 mètres au début sur une route asphaltée puis sur de la piste. Nous arrivons à Santa Maria quelques heures plus tard et c’est là que nous quittons notre ami Bertrand qui retournera sur Cusco avec les VTT. Quant à nous 4, nous filons en taxi à Santa Teresa.

P1040233Après deux jours de vélo, quelques douleurs aux fessiers, nous méritons et apprécions bien les bains thermaux de Santa Theresa, une installation toute neuve et vraiment fantastique !

–          Jeudi 21 : Aujourd’hui le programme est un peu plus light, notre but est de rejoindre Aguas Calientes, le village au pied du Machu Pichu.

P1040213Après un petit déj Andin (Riz, bananes frites et oeufs au plat), nous contractons un taxi qui nous amèrera  jusqu’à Hydroelectrica, fin de la route ouverte aux voitures. A partir de là, il nous faut longer les voies de chemin de fer jusqu’à Aguas Calientes, une jolie promenade de 2 petites heures. Durant la marche, nous passon d’abord sous le Wayna Pichu, puis sous le site du Machu Pichu.

– Vendredi 22 : Grosse journée en vue !!! départ prévu à 4h15 pour le Machu Pichu et retour prévu vers 22h00 à Cusco et entre deux : Marche, Visite du Machu Pichu et quelques longues heures de trajet pour rentrer à Cusco.

P1040219Bien que des bus ralient Aguas Calientes au site du Machu Pichu dès 5h30 (25 min de trajet), nous décidons de faire les « vrais » et d’avaler ce petit dénivelé de 500m. à pied. Nous entamons donc notre journée à l’heure prévue, réveil vers 3h30 pour quitter notre hotel à 4h15. Après un sentier bien raide et quelques centaines de maches d’escalier, nous arrivons devant l’entrée du site. Bien que quelques minutes après nous entendions déjà le bruit des premiers bus, nous sommes bien contents d’être monté à pieds. A 6 heures, le site ouvre ses portes et P1040220nous pénétrons dans l’enceinte, tout excité. Et là, ce que nous avions vu des centaines de fois en photos, nous le voyons enfin de nos propres yeux. Incroyable! Une brume matinal coiffe de temps à autre certaines parties du site, l’ambiance est indescriptible. Puis se dégage le Wayna Pichu en arrière plan, splendide ! Nous passerons 5 heures sur le site, 2h30 accompagnés par un guide. 
Seule ombre au tableau, le monde, certainement 3000 personnes sur le site lorsque nous le quittons à 11h00.

Finalement nous entamons notre retour sur Cusco alternant bus, train et bus, et comme rarement durant notre périple, tout s’engraine comme une horloge Patek Philippe, nous gagnons même du temps par rapport ux prévisions et arrivons à Cusco vers 21h00.





CUSCO

18 05 2009

P1040229Après une nuit à Lima, nous nous envolons le lendemain pour Cusco. Et cette fois-ci, étant donné que nous sommes accompagnés d’un feru d’histoire (Julien), nous nous rendrons aux ruines de Saqsawaman.

Nous donnons aussi rendez-vous à Bertrand Gross dit Bebère ou encore Hubert (frère de Marie-Françoise, dit Marie-Framboise pour ceux qui la conaissent :-). Hubert est donc un bon valaisan établi à Cusco qui est en train de monter son agence. P1040190Tout de suite l’ambiance  passe à la rigolade et nous décidons rapidement de partir les 5 sur les traces de l’Inca… A vélo !





ARRIVÉE DE NOS AMIS FRIBOURGEOIS (euh…GRUYÉRIENS)

16 05 2009

P1040187

Aujourd’hui en fin de journée, nous retrouvons JMJ, Julien et Marie-Joëlle à l’aéroport de Lima. Ah des amis qui vous amènent une fondue, des saucisses, du gruyère, du vacherin, du jambon cru, de la viande séchée et des chips Paprika, c’est vraiment le top. Sans oublier le bon vin valaisan. Merci!

P1040188Pour cette première nuit péruvienne (pour JMJ), nous logeons dans l’auberge de jeunesse du quartier de Miraflores. Après un petit apéro dans le jardin,  nous nous retrouvons les 4 devant la cuisinière à gaz pour préparer une fondue au fromage d’alpage made in Cerniat ! On peut vous assurer qu’on l’a appréciée.

Ces visites marquent aussi pour nous la fin du périple car nous rentrerons les quatre le 5 juin depuis Santiago de Chile. Au programme :

une halte à Cusco et la visite du Machu Pichu,
une halte à Puno et un petit tour sur le Titicaca,
une halte à La Paz pour des découvertes gastronomiques
une halte à Uyuni et la visite du Salar
une halte à San Pedro d’Atacama et l’observation de la voie Lactée
une halte à Santiago et deux nuits bien méritées dans le 5* du cousin à Nath





BAÑOS

1 05 2009

Après Otavalo, nous passons encore deux jours à Quito, puis commençons notre descente sur le Pérou en faisant une halte à Baños.
P1040169Petite ville touristique, Baños offre de nombreuses possibilités d’activités sportives. Nous opterons pour le cheval et le VTT.
Dimanche 3, nous partons pour 4 heures de cheval avec une autre touriste Chilienne. Le seul petit problème c’est que le cheval de Nath Bonito n’appréciait guère la compagnie du cheval de Fred et que dès que les deux se retrouvaient côte à P1040226côte, Bonito n’hésitait pas à mordre son voisin. Résultat, retour à l’écurie et changement de cheval pour Nath. Après Bonito, voilà Palomo. Celui-là ne mord pas mais par contre est très rapide. Nous nous balladons un peu dans les alentours de Baños et allons jusqu’au pied d’une cascade. Au retour, le jeune qui nous accompagne s’approche de Palomo, crie « vamos Palomo,vamos! », lui donne une petite claque et voilà qu’il part au galop. Wouah! Le cheval de Fred lui est un peu plus paresseux. Il trotte, trotte, trotte mais apparemment n’aime pas trop se fatiguer en galopant.
P1040227Enfin, on était bien content de  soulager notre popotin après 4 heures de cheval et trop trop trop content de ne pas avoir pas suivi notre intuition première qui était de partir 3 jours à cheval!!!

Et le lendemain, parce qu’on aime bien souffrir, on repose nos fesses sur une selle de vélo pour descendre la route des cascades. De très beaux paysages, de très belles chutes d’eau et un temps magnifique… P1040176

 





OTAVALO

27 04 2009

Après avoir quitté nos amis Valaisans, nous hésitons à nous trouver un vol pour l’Amérique centrale mais avec la grippe porcine, l’idée est vite abandonnée. Nous nous tournons alors vers les îles Galapagos mais 3000 dollars pour 4 jours sur ces îles, c’est un peu cher payer. Donc, nous décidons de rester encore quelques jours en Equateur avant de redescendre au nord du Pérou pour profiter une dernière fois de l’océan.

P1040165

 

Nous nous rendons un peu plus au nord de Quito, à Otavalo, petite ville réputée pour son marché artisanal.
Le déplacement en vaut vraiment la peine. Sur la place centrale, nous nous perdons dans un labyrinthe de petits étalages, remplis de colliers, tissus, pulls, sacs de ces couleurs vives d’Amérique du Sud… Magnifique.